logo

03 facons d’isoler un sol en renovation

Procéder à l’isolation du sol de votre habitation vous permettra de faire des économies et de réduire les pertes de chaleur. Compte tenu de la configuration de votre construction, vous avez le choix entre plusieurs méthodes d’isolation, que vous pourrez adopter sans toutefois recourir à un professionnel. Découvrez quelques-uns dans cet article. 

Isolation thermique du sol par le dessous

Cette technique est généralement réalisée lorsque votre construction dispose ou pas, d’un espace vide. En effet, vous devez savoir que ce dernier représente ce domaine dénué d’air compris entre le sol et le seuil de votre logement. Cette technique est tout à fait réalisable en cas de rénovation, si votre habitation dispose également d’un espace non chauffé. Pour rendre ce procédé faisable, vous avez le choix entre trois options, aussi efficaces les unes que les autres. Premièrement, vous pouvez utiliser un isolant tel que des panneaux rigides, à coller sur le plafond, ou des rouleaux si le plancher dont vous disposez est en bois. Comme seconde solution, pensez à étaler une couche de mortier sous votre plancher. Enfin, confectionnez un plancher d’un élément fait de bois, de béton ou de terre cuite.

Isolation du sol sur la face arrière de votre plancher

Cette méthode est réalisée en cas de rénovation d’un bâtiment dont le plancher très peu élever, esseulé ou se trouve sur un domaine vide. Prioriser ce mode vous mettra à l’abri des bruits stridents résultant de travaux dans une chaudière par exemple. Aussi, en cas de rénovation dans votre sous-sol, ce type de procédé permettra d’amoindrir les échos venant du haut. Afin de réaliser, il convient de poser en dessous de la surface en béton, si celle-ci est sèche, une bonne dose d’isolants. Cette pose se fait le plus souvent au moyen de panneaux servant de fixateur.

À l’inverse, si elle est humide, généralement utilisée en présence d’un domaine dépourvu d’air, vous pouvez opter pour de la  laine de roche ou pour du liège. Le choix du meilleur isolant dépendra du lieu dans lequel l’isolation sera réalisée. Par ailleurs, privilégiez une isolation du sol à la fois phonique et thermique pour votre plus grand confort. Vous pourrez obtenir ce résultat en choisissant un isolant comme de la laine de verre.

Isolation du sol sur une surface en béton non esseulée

Si vous entamez des travaux de réfection d’un bâtiment, procéder à une isolation de la face arrière d’une dalle n’est pas évident. Par contre, vous avez la possibilité de réaliser celle-ci par l’avant, d’où la technique : isolation du sol sur surface en béton non esseulée. Cette technique est très souvent utilisée en présence d’une dalle en béton. Celle-ci devra être recouverte d’une bande favorisant un détachement au niveau tous les endroits sujets à l’opération. Vous aurez également besoin d’isolants, tels que des panneaux polymères par exemple. Ces étapes effectuées, pensez à revêtir le sol d’un parquet de votre choix ou encore d’un carrelage adapté. Cette dernière étape doit être réalisée de sorte que votre logement soit suffisamment aéré.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn